La presse en parle

21/11/2018 

La députée Mathilde Panot, Interviewe Gilles Reynaud, lanceur d'alerte du nucléaire et Me Cyril Cambon son conseiller.

"Gilles avait été auditionné sous serment à l'Assemblée nationale concernant les conditions de travail des employé-e-s de la sous-traitance nucléaire. A la suite de cette audition, il a été mis à pied par la société qui l'emploie sous prétexte qu'il dénigrerait la filière nucléaire." M. Panot

Voir la vidéo sur Facebook

13/11/2018 

Le Monde, publie un article sur un médecin conseil de la CPAM et lanceur d'alerte conseillé par le Cabinet de Cyril Cambon...

"[...] Refusant de se soumettre aux injonctions de son employeur qu’il estimait contraires à sa déontologie[...]"

"« Il y a des pourcentages de refus et d’acceptation des dossiers », révèle Me Cambon, l’avocat qui s’est chargé de la défense du médecin-conseil de Narbonne... [Me Cambon] dénonce la pratique de la « signature par lots »[...]"

Lire l'article sur Le Monde.fr

22/10/2018 

Le Midi-Libre, L'indépendant et Le Quotidien du Médecin  relaient des informations concernant un médecin conseil de la CPAM conseillé par le Cabinet de Cyril Cambon...

Depuis plusieurs années, un médecin-conseil narbonnais est en conflit
avec ses employeurs, la caisse primaire d'assurance-maladie de l'Aude et la caisse nationale d'assurance-maladie
(CNAM), dont il dénonce les méthodes de travail réclamées aux médecins-conseils[...]

Lire l'article (l'indépendant) version papier ; L'article du Quotidien du médecin ou Découvrez l'article sur le site L'indépendant.fr ici.

10/05/2018 

Le Midi-Libre, L'indépendant et La dépêche donnent suite à l'affaire défendue par le Cabinet.

Le psychiatre nabonnais Denis Ferroul annonce se pourvoir en cassation devant le Conseil d’Etat, et forme un recours spécial contre la décision d'interdiction d’exercice de 4 mois ½, rendue par le Conseil national
de l’Ordre des Médecin.

Découvrez l'article ici.

Mise à jour du 20/05/2018 : Paru dans le Midi-Libre du 21 Mai ( Narbonne ), L'indépendant et la dépêche.

Les patients du Dr Ferroul se rassemblent à Narbonne pour protester contre la rupture des soins qui découle de l'interdiction d'exercice temporaire prononcée par le Conseil National de l'Ordre des Médecins. La parole leur est donnée dans cet article

C'est désormais l'avocat à la Cour de Cassation qui prend le relai du cabinet CAMBON dans ce combat judiciaire.

30/04/2018

Le MANAGERS EUROPE MAGAZINE, publie un article à propos du cabinet de Cyril Cambon.

Dans une rubrique spéciale avocats et entreprises, le magazine fait paraître l'interview qu'il a réalisé mi-février avec Me Cyril Cambon.

Découvrez l'article ici.

Découvrez le magazine Managers Europe ici.

20/03/2018

Le Midi Libre, L'indépendant et La dépêche publient des articles à propos d'un dossier que suit le cabinet Cambon. 

"Le Dr Ferroul sera-t-il frappé de l’interdiction d’exercer son
métier jeudi prochain à Paris ? C’est l’enjeu de l’audience en appel au Conseil de l’ordre des Médecins."

Voir l'article du Midi-Libre

Articles de presse du 01/01/1999 au 31/12/2017 :

 

Retrouver les articles de presse relatifs aux affaires plaidées par le cabinet Cambon :

  • 02/03/2017 - La direction d'Areva Narbonne décide de suspendre 95 contrats de travail
    voir article L'Indépendant, La Dépêche
  • 19/09/2016 - AREVA dans le viseur de la justice
    voir article Le Parisien , L'Usine Nouvelle, Le Blog Finance, Français Express, Les News Eco
    Le Figaro, 20 Minutes, Europe 1, Le Point, DNA, RFI, Bridgeward
  • 06/04/2016 - Désinformation du MEDEF sur la loi Travail.
    voir extrait du JT de France 2
  • 02/02/2016 - Le Club de Volley de Narbonne condamné à payer à son ex joueur Brésilien, Marcilio, 160.000 euros. voir article Indépendant
  • 10/12/2015 - 240 salariés actionnaires d'AREVA portent plainte pour fausse information.
    voir article L'Usine Nouvelle
  • 06/11/2015 - Plaintes du 2 novembre 2015 de la CFE-CGC et des salariés actionnaires pour délit de fausses
    informations contre AREVA.
    voir article L'Humanité
  • 31/10/2015 - Condamnation à 195.000 €uros pour travail dissimulé et chantage à l'emploi.
    voir article Midi-Libre
  • 12/05/2015 - Par Ordonnance de Référé du 29 avril 2015, le TGI de Nanterre condamne AREVA, pour
    avoir violé les règles de négociation sur les salaires, à suspendre l'exécution de sa décision unilatérale
    et met en demeure la société de rouvrir les négociations. AREVA a 15 jours pour faire appel de la
    décision.
    voir article ObjectifGard
  • 19/05/2015 - Le Conseil des Prud’hommes de NARBONNE condamne AREVA pour avoir sanctionné,
    abusivement, deux représentants du personnel. AREVA a interjeté appel du Jugement.
    voir article L'Indépendant
  • 25/03/2015 - Un délégué syndical UNSA sanctionné pour avoir parlé à France 3 : le Conseil de Prud'hommes, par jugement du 19 février 2015, a prononcé la nullité de la sanction et a condamné la SA ASF au
    paiement de dommages et intérêts en réparation du préjudice subi. La SA ASF a interjeté appel du
    Jugement.
    voir article site UNSA des ASF
  • 19/04/2014 - Le Conseil des Prud’hommes de NARBONNE condamne AREVA pour avoir sanctionné, sans preuve, 6 de ses salariés.
    voir article La Dépêche
  • 12/06/2013 - Aucune différence de traitement ne peut être instituée au seul motif de la nature du statut du travailleur
    (public/privé)
    voir arrêt Cour de Cassation Manuel LORENTE c/Mairie de Narbonne
  • 08/02/2013 - Le conseil des prud'hommes de Narbonne condamne la Caisse centrale d'activités sociales du
    personnel des industries électriques et gazières (CCAS) à un rappel de salaire au titre du principe
    « travail égal, salaire égal » ainsi qu’à des dommages et intérêts pour rupture abusive à hauteur de
    65.000€
    voir article Midi Libre
    voir article MEDIAPART